Grassroots Changemakers

plus d'espoir, de pouvoir et de ressources pour les organisations de base

Les groupes et mouvements de base ouvrent la voie à la justice sociale, économique, politique et environnementale dans le monde entier. Cependant, ils manquent souvent de reconnaissance et d'accès à des ressources financières et non financières adéquates pour travailler et assurer leur bien-être mental et financier.

Alors que le rôle clé et irremplaçable des organisations de base est de plus en plus reconnu, la communauté des donateurs au sens large et des alliés de la société civile, aux niveaux national et international, est loin de donner la priorité au financement, aux ressources et au soutien significatif de ce travail. La réponse à la crise du COVID-19 a mis en évidence le fait que de nombreux donateurs semblent pris au piège de schémas d'aide au développement traditionnels, à la fois peu enclins au risque, technocratiques, postcoloniaux et le plus souvent inefficaces, qui ignorent ou sous-estiment le pouvoir de l'action civique locale.

Au cours des trois dernières années, CIVICUS a redoublé d'efforts pour mieux comprendre les réalités et les besoins des groupes de base en matière de ressources, en particulier dans le Sud, et pour plaider en faveur de changements dans la manière dont les ressources destinées à la société civile sont allouées et distribuées. Nous voulons promouvoir un monde où l'organisation de la base est reconnue et valorisée et où les divers activistes de la base peuvent accéder et mobiliser des ressources plus nombreuses et de meilleure qualité pour être résilients et soutenir leur travail crucial à long terme.

Pour poursuivre et améliorer ces efforts, nous faisons appel à un groupe diversifié de militants de base talentueux ! Christina, Dahlia, Naro, Nawa et Samuel sont les membres de cette nouvelle équipe. Ils ont été sélectionnés parmi 2000 incroyables activistes qui ont postulé pour ce rôle.

Le groupe s'appelle Grassroots Changemakers et sa vision est de promouvoir des espaces où les réalités de l'organisation de base et de ses ressources sont repensées vers l'espoir et l'autonomisation. Ils nous aideront à co-créer et amplifier une campagne de témoignages et une stratégie d'influence pour accroître la reconnaissance des activistes de la base et engager la communauté des donateurs et d'autres acteurs clés à transférer plus de pouvoir et de ressources au militantisme de base.

Nous croyons fermement que les activistes de base doivent s'approprier leur récit et être aux commandes, en identifiant des solutions à leurs besoins de ressources. Nous sommes impatients de développer la campagne avec cette équipe et d'engager d'autres activistes de la base dans le processus. Restez à l'écoute pour les dernières nouvelles.

Rencontrez l’équipe de Grassroots Changemakers !

Cette équipe est désireuse d'engager davantage d'activistes dans cette conversation mondiale sur les réalités des ressources de la base et de les inviter à des sessions de partage de compétences et à d'autres activités pour promouvoir le renforcement collectif. Si vous avez des idées, des commentaires ou des suggestions pour le groupe ou si vous souhaitez simplement entrer en contact avec eux, veuillez leur envoyer un courriel à .

Image

Christina

Pronoms: Elle

"Dans ma culture, où le respect des personnes âgées et la cohésion communautaire sont essentiels, nous ne nous rebellons pas, encore moins si vous êtes une jeune personne ou une femme. Il n'y a donc actuellement aucune loi qui protège les activistes à Madagascar. Je veux changer cela, et je consacrerai cette année à faire en sorte que nos combats soient valorisés". - Marie Christina Kolo, Indian Ocean Climate Network

Marie Christina Kolo, 32 ans, est une militante du climat, éco-féministe et entrepreneure sociale de Madagascar. Christina a plus de 10 ans d'expérience dans l'autonomisation des jeunes et la gestion de projets d'ONG en France, en Inde, au Sénégal, en Chine et à Madagascar. Elle est la fondatrice de l'entreprise sociale Green N Kool, et co-fondatrice de l'Indian Ocean Climate Network, un réseau de jeunes qui promeut et encourage les initiatives des jeunes concernant le changement climatique, principalement dans les îles de l'Océan Indien occidental. Christina est une jeune chercheuse sur les questions de genre et le changement climatique. Elle dirige la plateforme nationale Ecofeminism Madagascar et soutient également la communauté LGBTQI+ en tant que membre actif de l'association Divers'Unite à Madagascar.

En savoir plus sur le groupe de base de Christina, Indian Ocean Climate Network, et contactez-la via Instagram

 

Dahlia

Pronoms: Elle

"Il est urgent de rendre digne le travail des activistes de la base. Changer le monde et promouvoir la justice sociale ne doit pas se faire au prix de la précarité des moyens de subsistance, de la santé physique et mentale de ceux qui rendent le monde plus vivable, et ne doit pas entraîner leur persécution, leur emprisonnement ou même leur mort. Mon objectif est de promouvoir les conditions nécessaires à l'épanouissement des activistes".- Dahlia de la Cerda, Morras Help Morras

Dahlia de la Cerda est née dans la ville d'Aguascalientes, au Mexique. Elle a une maîtrise en philosophie et a été membre de plusieurs programmes de promotion de la création artistique, se concentrant sur des projets de recherche et de narration sur les décès et les meurtres de femmes au Mexique liés au genre, à la classe sociale et à la race,

ainsi que sur les femmes en prison et la criminalité féminine dans la perspective du féminisme transversal et dans le contexte de la guerre contre la drogue. Dahlia est co-directrice du collectif féministe Morras Help Morras (Les filles aident les filles), qui soutient l'émancipation sexuelle, reproductive, économique et politique des femmes dans les périphéries.

En savoir plus sur le groupe de base de Dahlia, Morras Help Morras, et contactez-la via Instagram et Twitter

Image
Image

Naro

Pronoms: Iel

"Le changement social est une énergie qui provient de l’attention des activistes qui elle-même provient de l’attention reçue par ces activistes. Je veux mettre en lumière la nécessité de donner la priorité au bien-être des activistes car ce bien-être est aussi celui des nations. Il inclut la santé financière, qui signifie l’absence d’expériences d'appauvrissement et de manque de ressources". - Naro Alonzo, KERI : Caring for Activists

Naro Alonzo est activiste des droits humains, poète et psychothérapeute en formation. Iel fournit des services de santé mentale et de soutien psychosocial fondés sur la justice sociale et la discrimination positive LGBTQI+ à ses collègues activistes et aux communautés vulnérables dans le cadre de diverses organisations de la société civile ou communautaires aux Philippines, dont KERI : Caring for Activists, Project Pagsibol, Magtaram Children's Rehabilitation Center, UP Psycserv et UP Pahinungod, entre autres. Iel contribue également à la mise en place de systèmes de soins autonomes et communautaires pour les organisations d’activistes des zones de conflit dans le monde entier. Iel s’attache à la philosophie selon laquelle le bien-être des activistes est aussi le bien-être de la nation, avec pour mission de soutenir l'activisme tout au long de la vie et le bien-être intergénérationnel.

En savoir plus sur le groupe de base de Naro et contactez-lel : KERI : Caring for Activists

Nawa

Pronoms: Il

"Une prise de pouvoir politique par les jeunes est latente, mais elle ne peut se faire spontanément. Nous devons nous demander si nous faisons quelque chose pour initier la révolution nécessaire à l’amélioration de la vie de notre peuple. Faire partie de cette équipe de co-création de base est ma contribution pour m'assurer que les activistes de la base qui mèneront la révolution des jeunes sont bien équipés, dotés des capacités et des ressources nécessaires pour mettre en marche le moteur du changement". - Nawa Villy Sitali, Youth4Parliament

Nawa Villy Sitali est co-fondateur de Youth4Parliament, un mouvement de base en Zambie qui cherche à accroître la participation des jeunes dans les espaces civiques et à augmenter la représentation des jeunes dans les postes électifs en mettant l'accent sur le niveau parlementaire. C’est un activiste dynamique pour la jeunesse et il défend l'égalité d'accès aux droits sociaux, politiques et économiques et aux opportunités pour les jeunes et les femmes dans la société et lutte contre toutes les formes d'inégalités. Nawa est formateur et animateur à Africa Unite, un groupe activiste panafricain organisé avec Solidarity Campaign et Fight Inequality Zambia.

En savoir plus sur le groupe de base de Nawa Youth4Parliament, et contactez-le via Facebook
Image
Image

Samuel

Pronoms: Il

"Tout au long de cette campagne, je veux utiliser mon pouvoir de création et d'inspiration pour plaider en faveur de l'avancement de l'espace civique démocratique, du respect des droits humains, de la non-violence et de l'inclusion des groupes marginalisés dans les programmes sociaux, économiques et politiques au Sud-Soudan. Je crois que ce groupe sera en mesure de montrer la puissance du soutien à l’organisation de la base dans le monde entier". -Samuel Sebit Emmanuel, Talent Initiative for Development

Samuel Sebit Emmanuel, connu sous le nom de Samse Sam, est passionné par l'utilisation du pouvoir des arts créatifs pour défendre la justice sociale et l'inclusion des communautés marginalisées dans les espaces sociaux, économiques et politiques. Samuel a fondé la Talent Initiative for Development (TIDE), une organisation au Sud-Soudan qui utilise les arts créatifs pour autonomiser les jeunes et soutenir la consolidation de la paix, les droits humains, la gouvernance démocratique, les campagnes civiques, le leadership, l'esprit d'entreprise et

d'autres domaines essentiels. Il est titulaire d'un diplôme en administration et gestion publique et a plus de six ans d'expérience dans les médias et les organisations nationales et internationales de la société civile. Actuellement, Samuel est boursier de la KAS et poursuit une licence sur la démocratie et le développement à l'Université des Martyrs d'Ouganda. Il est également assistant de programme au Centre pour la Démocratie et le Développement (CEDED) et aide à organiser le « laboratoire d’incubation du leadership » pour les jeunes au sein du Community Empowerment for Rehabilitation and Development (CEFoRD).

En savoir plus sur le groupe de base de Samuel, Talent Initiative for Development - TIDE, et contactez-le via