Soyez mon témoin

Imaginez que vous soyez en prison pour avoir parlé, pour avoir défendu vos convictions ?

Aujourd'hui. En ce moment même. Des centaines de personnes - pères, mères, fils, filles - sont en prison, harcelées et persécutées pour avoir défendu leurs droits - pour une presse libre, pour protéger leur environnement, l'égalité, ou un gouvernement qui les écoute, et plus encore.

À l'occasion de la Journée mondiale de la justice sociale, le 20 février, exhortons ensemble les gouvernements à protéger les droits, à faire respecter la justice et à cesser de harceler et d'emprisonner les défenseurs des droits humains partout dans le monde.

Ces défenseurs des droits humains vous demandent d’être leur témoin.#StandAsMyWitness

Ajoutez votre voix. Agissez via #StandAsMyWitness et demandez leur libération.

Soyez leur témoin, afin qu'ils ne soient pas seuls. 

Pourquoi vous devriez être mon témoin

Image
Nasrin Sotoudeh
Iran
Image
Bacede Mabuza et Mthandeni Dube
Eswatini
Image
Buzurgmehr Yorov
Tadjikistan
Image
María Esperanza Sánchez García
Nicaragua
Image
Ahmed Mansoor

Émirats Arabes Unis 

Image
Abdul-Hadi al-Khawaja
Bahreïn
Image
Medardo Mairena et Pedro Mena
Nicaragua
Image
Viasna, groupe de défense des droits humains
Biélorussie
Image
Kenia Hernandez

Mexique

Image
Hoda Abdel Moneim
Égypte
Image
Khurram Parvez
Inde
Image
Kamira Nait Sid
Algérie
Image
Chow Hang-Tung
Hong Kong

Agir

L'année passée a été difficile pour tout le monde. Pour les défenseurs des droits humains, leur travail est devenu encore plus difficile. Dans de nombreux États restrictifs, la pandémie de COVID-19 est devenue un prétexte pour réprimer les droits humains, et les militants luttant pour la liberté et la justice ont été impitoyablement arrêtés par les autorités.

Ce que vous pouvez faire :

1. S'engager sur les réseaux sociaux.

Utilisez cette boîte à outils des réseaux sociaux pour partager vos messages de solidarité.

2. Envoyez une lettre.

Nous mettons en scène militants pour attirer l'attention sur leurs cas et exiger leur libération immédiate. Écrivez à leur gouvernement respectif et exigez leur libération :

  1. Nasrin Sotoudeh
  2. Bacede Mabuza et Mthandeni Dube
  3. Buzurgmehr Yorov
  4. Maria Esperanza
  5. Abdul-Hadi al-Khawaja
  6. Ahmed Mansoor
  7. Medardo Mairena et Pedro Mena 
  8. Viasna, groupe de défense des droits humains 
  9. Kenia Hernandez
  10. Hoda Abdel Moneim
  11. Khurram Parvez
  12. Karima Nait Sid
  13. Chow Hang-Tung

3. Partagez les détails des DDH non mentionnés dans notre carte interactive.

Parlez-nous d'eux en suivant le lien ci-dessous.

HRDs Map

Vos actions font la différence!


L'année dernière, #StandAsMyWitness a fièrement rejoint les appels mondiaux en faveur de la libération de:
Image
Sudha Bharadwaj
Inde
Image
Teresita Naul
Philippines
Image
Professor Muhammad Ismail
Pakistan
Image
Quatre journalistes burundais
Burundi
Image
Asya Tulesova
Kazakhstan
Image
Loujain Al-Hathloul

Arabie Saoudite

Image
Moudi Moussa, Halidou Mounkaila & Maikoul Zodi
Niger
Image
Défenseurs de Guapinol
Honduras
Image
Zakaria Hannache
Algérie

Carte interactive des défenseurs des droits de l'homme en détention

Pour plus d'informations, veuillez contacter: David Kode (