Soyez mon témoin

Ce fut une année difficile pour tout le monde. Pour les défenseurs des droits humains, leur travail déjà difficile est devenu encore plus ardu. Dans de nombreux États restrictifs, la pandémie mondiale est devenue un prétexte de plus pour s'attaquer aux libertés fondamentales.  À l'occasion des 16 jours d'activisme et de la Journée internationale des droits de l'homme, nous renouvelons notre appel à la libération immédiate des défenseurs des droits humains. Nous demandons instamment aux États, aux autorités et aux sociétés multinationales de garantir des activités pacifiques en matière de droits humains - sans crainte de représailles et d'intimidation.

La campagne #StandAsMyWitness a été lancée en juillet 2020, pour célébrer la naissance et l'héritage de Nelson Mandela. Tout comme Nelson Mandela, les activistes sont emprisonnés, persécutés et harcelés pour leur défense de la liberté, des droits et des valeurs démocratiques. Vous pouvez contribuer à y remédier. 

"Si vous avez une âme,

Vos yeux peuvent voir,

Votre bouche peut parler,

Comme c'est favorable pour moi,

Vous êtes mon témoin."

Said Zahari, ancien rédacteur en chef du journal en langue malaise, Utusan Melayu. Prisonnier d'opinion, Said a été détenu pendant 17 ans sans procès à Singapour.

Pourquoi vous devriez être mon témoin

Image
Sudha Bharadwaj
Inde
Image
Teresita Naul
Philippines
Image
Buzurgmehr Yorov
Tadjikistan
Image
Loujain Al-Hathloul
Arabie Saoudite
Image
Défenseurs de l'eau de Guapinol
Honduras
Image
María Esperanza Sánchez García
Nicaragua

Agir

Des milliers de personnes sont en prison à la suite de procès inéquitables et de fausses accusations. Beaucoup sont actuellement en détention préventive et risquent de longues peines de prison pour leurs activités en faveur des droits de l'homme. Pour les défenseurs enfermés dans des prisons surpeuplées, la pandémie de COVID-19 menace leur santé et leur bien-être déjà précaires. Ils ont besoin que vous utilisiez votre voix pour qu'ils ne soient pas réduits au silence.

Lancée à l'occasion de l'anniversaire de Nelson Mandela, la campagne demande la libération immédiate des défenseurs des droits de l'homme de la prison et de la persécution, et demande aux États, aux autorités et aux multinationales de garantir des activités pacifiques de défense des droits de l'homme - sans crainte de représailles et d'intimidation.

En ajoutant votre voix, vous donnerez aux défenseurs des droits de l'homme, à leurs familles, à leurs amis et à leurs collègues une raison de renouveler leurs espoirs d'un avenir meilleur en ces temps sans précédent.

1. S'engager sur les réseaux sociaux.

Utilisez cette boîte à outils des réseaux sociaux pour partager vos messages de solidarité.

2. Envoyez une lettre.

Nous mettons en scène 6 militants pour attirer l'attention sur leurs cas et exiger leur libération immédiate. Ils sont originaires de 6 pays, et vous trouverez 6 modèles de lettres pour chacun d'entre eux ! Jetez-y un coup d'œil. Choisissez-en une, ou si vous avez le temps deux. Écrivez à leur gouvernement respectif et exigez leur libération :

  1. Teresita
  2. Sudha
  3. Buzurgmehr Yorov
  4. Maria Esperanza
  5. Loujain
  6. Défenseurs de l'eau de Guapinol

3. Partagez les détails des DDH non mentionnés dans notre carte interactive.

Connaissez-vous des défenseurs des droits de l'homme en détention ou victimes de harcèlement judiciaire dont vous aimeriez que nous établissions le profil ? Parlez-nous d'eux en suivant le lien ci-dessous.

HRDs Map

Carte interactive des défenseurs des droits de l'homme en détention

Pour plus d'informations, veuillez contacter: David Kode (