La pandémie de COVID-19 ne donne aucune raison d’entraver la démocratie

Par Andrew Firmin, éditeur en chef de CIVICUS

À l’occasion de la Journée internationale de la démocratie, il est temps de dire que des élections peuvent effectivement se tenir en temps de pandémie. Les élections ne sont, bien entendu, pas la seule composante de la démocratie, qui doit également inclure la capacité d’exprimer ses désaccords, de prendre part à l’opposition et de demander des comptes aux personnes au pouvoir ; mais les élections sont une pierre angulaire vitale de la démocratie, et les pays qui ne tiennent pas des élections libres et régulières ne peuvent être considérés comme démocratiques.

Lire l'article complete sur Equal Times