Élection du Conseil d'administration de CIVICUS 2022

Abigail Freeman

Paulina Ibarra

Paulina Ibarra est une experte en matière de genre, de gouvernement ouvert et de défense des droits humains. Elle possède 20 ans d'expérience professionnelle, notamment aux États-Unis, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Elle est actuellement membre de Vital Voices et travaille sur la question de la désinformation sexospécifique et de la violence politique sexiste en ligne. Elle est directrice exécutive de la Fundación Multitude, membre de CIVICUS ; membre élue du groupe de consultation externe du Mécanisme indépendant de consultation et d'enquête - Banque interaméricaine de développement ; et première présidente élue du Comité directeur international de la Communauté des démocraties. Plus récemment, elle a été choisie pour faire partie du Comité directeur pour la promotion du respect des droits humains du Sommet pour la démocratie.  

Paulina est titulaire d'une licence en communication et en sciences politiques de l'université Marymount et d'un master en communication de l'université de Georgetown.  Elle parle couramment l'anglais et l'espagnol, avec un niveau de base en portugais et en français. 

Tout au long de son expérience professionnelle, elle a travaillé en étroite collaboration avec la société civile dans de multiples domaines (y compris les communautés de peuples autochtones) tels que les questions de genre, la transparence et la participation. 

En tant que membre du Conseil d'administration de CIVICUS, Paulina mettra à profit son expérience en travaillant en étroite collaboration avec les secteurs privé et public, avec les organisations de la société civile et les organisations multilatérales, ainsi que son expérience en matière de planification stratégique et de mise en œuvre, y compris sa créativité pour apporter des ajustements stratégiques aux plans de travail, afin de contribuer au renforcement de l'action citoyenne et de la société civile.  En outre, compte tenu de son engagement ferme en faveur de la création d'une communauté transfrontalière de citoyens informés, inspirés et engagés dans la résolution des problèmes auxquels l'humanité est confrontée, Paulina s'efforcera, au sein du Conseil d'administration, d'établir des relations solides avec les principales parties prenantes internes et externes, telles que les bailleurs de fonds, les médias, les agences gouvernementales et les groupes de la société civile, afin de coordonner des efforts efficaces à plusieurs niveaux. 

  1. Citation préférée d'une personne qui m'inspire

« Combler le fossé entre les femmes et la prise de décision commence par l'autonomisation économique des femmes et par la formation. Nous ne savons pas encore comment résoudre le problème des médias, parce que la désinformation et les fausses nouvelles font des femmes des victimes et les découragent de la politique, et la politique est le seul canal pour accéder au parlement où les lois sont faites, et nous avons besoin de femmes pour faire les lois ». 

Cette citation de S.E. Dr Joyce Banda, première femme présidente du Malawi, motive mon travail au sein de l'Observatoire des femmes contre la désinformation et les fausses nouvelles. 

  

  1. Quelle est la compétence dont vous êtes la plus fière ou que vous souhaitez acquérir ?

  

 La compétence dont je suis la plus fière est l'empathie, c'est-à-dire la capacité de comprendre les autres en se mettant à leur place et en adoptant leur point de vue. Cela vient d'un apprentissage important de mon père : ton moteur dans la vie doit être de trouver des moyens d'aider les autres.  

  1. Quelle est votre vision de la société civile ?

 Ma vision de la société civile est que chaque citoyen a le droit de plaider et de défendre ses intérêts et ceux de sa communauté, afin de créer une communauté de citoyens engagés, inspirés et informés à travers le monde, qui partagent la ferme volonté de faire face aux problèmes les plus urgents de notre époque.  Dans ce cadre, ma vision pour créer une société civile florissante consiste à renforcer les capacités et à créer des opportunités pour les citoyens afin d'accroître leur participation à la prise de décision. Pour assurer le bien-être de nos sociétés et mettre fin au recul démocratique qui menace le monde, les voix des citoyens doivent être entendues. 

  1. Quelle(s) leçon(s) avez-vous tirée(s) d'un échec ? 

Plutôt que de qualifier ces situations d'échecs, je préfère les considérer comme des expériences d'apprentissage. Si un objectif déclaré n'est pas atteint, nous devons évaluer l'ensemble du processus pour identifier les facteurs qui ont conduit à ces résultats. Sur cette base, des mesures réactives doivent être prises pour revenir à la trajectoire prévue, en ajustant les plans de travail si nécessaire. Il est également important de systématiser chaque processus de planification et de mise en œuvre pour en tenir compte à l'avenir. Cela s'applique à la vie professionnelle comme à la vie privée, car les plans et les résultats inattendus font partie des deux sphères. 

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS

Canaux numériques

Siège social
25  Owl Street, 6th Floor
Johannesbourg,
Afrique du Sud,
2092
Tél: +27 (0)11 833 5959
Fax: +27 (0)11 833 7997

Bureau pour l’onu: New-York
CIVICUS, c/o We Work
450 Lexington Ave
New-York
NY 10017
Etats-Unis

Bureau pour l’onu : Geneve
11 Avenue de la Paix
Genève
Suisse
CH-1202
Tél: +41.79.910.34.28